La terre de mes ancêtres

La terre de mes ancêtres • Extrait 1

Premier mars 2003

Ce matin vers sept heures trente, le temps était frais, et un léger givre recouvrait partiellement la terre. Le soleil venait de se lever et commençait son cycle journalier. Il enflammait l’horizon de ses larges traînées orange et or, apportant un effet mystérieux et magique au relief qu’il accrochait de ses doigts colorés.

Entre ciel et terre, une brume bleue et argent accentuait l’effet fantasmagorique du paysage, modifiant le relief au fur et à mesure de l’apparition du soleil dans le ciel. La terre était belle, calme et sereine, et accueillait le travail de Gérard.
Accrochée derrière son tracteur, la herse affinait la terre et traçait des sillons sombres sur un sol blanchi par le givre matinal. Une nuée d’oiseaux de toutes sortes le suivait, plongeait vers le sol et espérait cueillir, ça et là, la faune microscopique que la herse faisait remonter. Gérard préparait le terrain pour les semailles prochaines.